Le Dit de l’Hortus au Pic Saint Loup, terre de légendes

16 août 2019

Vins & Spirits

 

croix occitane

«  Dis Grand-Pa, qu’est-ce que « Le Dit de l’Hortus » ? Raconte.

Tu fermes très fort les yeux  et « Le Dit de l’Hortus » c’est :

Le mauve des falaises au soleil levant,

Le chant des cigales,

Le souffle du vent dans les pins,

Les odeurs de garrigue,

La paix qui descend le soir,

Le bruit des nuits d’été. « 

http://www.vinsmarcon.com

Le Dit de l’Hortus est LE vin du domaine de Jean Orliac, ou Domaine de l’Hortus au pied du Pic Saint Loup. L’expression du Mourvèdre dans toute sa grâce. Mais attardons-nous déjà sur l’écrin où il voit le jour…

Il est vrai que, lors de mon master-level Sud de France, j’ai travaillé des semaines durant sur le vignoble du Languedoc. Aller jusqu’au Pic Saint Loup, considéré comme un cru du Languedoc, et entrer au prestigieux domaine de l’Hortus, représentait pour moi un aboutissement.

En piémont du plateau du Larzac, l’AOC Pic Saint Loup subit l’influence de la Méditerranée et des Cévennes à travers le Marin et le vent du Nord. Ce terroir d’exception encadre le Pic Saint Loup-658m et le causse de l’Hortus-512m. Les deux se font face et l’histoire que l’on raconte sur ces terres date du soulèvement des Pyrénées, il y a environ 100 millions d’années, à l’apparition de la faille des Cévennes. La course du causse de l’Hortus fut stoppée illico par le Pic Saint Loup, déjà présent et bien en place. Depuis, ils se font face et abritent une mosaïque complexe de sols.

Calcaires durs, calcaires tendres, dolomies, éboulis d’origine fluviale, marnes… composent ce sol aux grandes capacités de drainage, indispensables en raison de l’irrégularité de la pluviométrie à laquelle fait face le Pic Saint Loup.

Le jeu des lumières et les senteurs de la garrigue prennent vie entre falaises escarpées et douces collines. Chênes verts, pins d’Alep, arbousiers, genévriers cohabitent avec le thym, le laurier, le cade, le romarin et le ciste. Au bout du chemin qui mène au domaine de l’Hortus, bien après le village de Valflaunès, se dessine le Pic Saint Loup, majestueux et intemporel. Dans l’air flotte une impression de bout du monde.

 

Ici naquit la légende du Pic Saint Loup ou la légende des trois Pics :

Capture« Au Moyen- Âge vivaient à Saint-Martin-de-Londres trois hommes riches, amoureux d’une même femme : LOUP, GUIRAL et CLAIR.

Ayant avoué leur passion à la dame et cette dernière leur ayant répondu qu’elle épouserait le plus glorieux, tous les trois partirent en croisade. Quelques années plus tard, tous les trois revinrent couverts de gloire, mais inutilement, car la dame était morte pendant leur absence.

Fous de chagrin, ils décidèrent d’un commun accord, de vivre en ermites. Ils montèrent chacun sur l’un des trois monts formant un triangle autour du village. Chaque année pour Noël, ils allumaient un grand feu que l’on voyait de la plaine et qui signalaient leur présence.

Un Noël, il n’en eut plus que deux brasiers, puis un seul, puis aucun. Les trois ermites étaient morts…

En hommage à leur courage et à leur amour sans fin, on appela les monts par leurs noms.
Celui sur lequel vivait Guiral s’est appelé Saint Guiral, il est situé près du Mont Aigoual.
Celui sur lequel vivait Clair, est devenu le Mont Saint-Clair. C’est au pied de ce pic qu’est bâtie la ville de Sète.
Et celui sur lequel vivait Loup est devenu le pic Saint Loup. »

http://www.herault-tourisme.com/articles/la-legende-du-pic-st-loup-824-1.html

Le domaine fut créé par Jean Orliac, visionnaire dans les années 70, puis repris par ses enfants. Le chai à l’architecture avant-gardiste au style sylvestre, se fond dans le paysage.  Délimitée au nord par les falaises de l’Hortus (exposées plein Sud) et au sud par la face Nord du Pic Saint Loup, la combe de Fambétou offre un écrin à la soixantaine d’hectares, plantée de cépages noirs et blancs.

Tout en discutant terroirs et cépages, géologie et biodiversité, je déguste différentes cuvées où l’homme a su magnifier Syrah, Grenache, Chardonnay, Bourboulenc …, grâce à une connaissance parfaite des parcelles, à un travail de vinification et d’élevage, avec un minimum d’intervention humaine.

Puis arrive le divin « Le Dit de l’Hortus », parcelle « La Soulane », un 100% Mourvèdre. Tout en équilibre, le Mourvèdre, cépage ibérique, s’exprime pleinement, sans artifice. La structure tannique souligne une belle trame d’acidité. Tout en filigrane,un tourbillon d’arômes, de petits fruits rouges, des épices, de la réglisse…,mène les sens dans un voyage sans retour. Fascinant. Tout comme le Pic Saint Loup, maître des lieux.

chai de l'hortusle dit de l'hortus

Capture

Capture

http://www.domaine-hortus.fr

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Goûter & Apéro |
Lechefvouspropose |
Le bistrot de Maman |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Food trucks Gourmets
| Angel'Délice
| Frantzenfrantzen73