Chinon, l’Eternelle Gourmande

13 septembre 2019

Vins & Spirits

 1

Chinon, mon berceau. Mais surtout le berceau de personnages illustres tels que Alcofribas Nasier ou Séraphin Calobarsy, pseudonymes de François Rabelais, né à Seuilly, village du Chinonais. Célèbre humaniste aux multiples facettes, ce fut un libre penseur de la Renaissance, écrivain et médecin. Il légua à l’humanité deux œuvres majeures, prémisses du roman moderne : Pantagruel et Gargantua. Sous forme de contes satiriques et de parodies épiques, il retraça les guerres picrocholines.

Deux camps se livrent bataille : le fief du seigneur Grandgousier contre celui de Picrochole. A l’origine, une broutille, un motif futile (d’où l’expression « guerre picrocholine ») : les paysans de Grandgousier refusent d’acheter les belles fouaces dorées des fouaciers de Picrochole. La guerre est déclarée.

2

S’inspirant des auteurs grecs, Rabelais prônait l’hédonisme «Vivre en paix, joie, santé, faisant toujours grande chère » et « Beuvez tousjours, ne meurez jamais ». Son lieu de naissance, la Devinière, est une immersion instructive et gourmande en Rabelaisie.

https://www.musee-rabelais.fr/

Poursuivez votre périple en feuilletant « La géographie de la Rabelaisie » de Françoise Houvenaghel.

Fidèle à l’esprit de l’écrivain, la Confrérie des Entonneurs Rabelaisiens promeut, à travers le monde, son art de vivre, grâce à 40 000 chevaliers intronisés, ambassadeurs des vins de Chinon.

http://www.entonneurs-rabelaisiens.com/

Chinon fut aussi le théâtre d’événements historiques célèbres comme la venue de Jeanne d’Arc, dit Sainte Jehanne. Le 25 février 1429, elle rencontra, en la forteresse de Chinon, le dauphin Charles VII, futur Roi de France, afin de lui délivrer le message de Dieu transmis par Saint Michel, Sainte Marguerite et Sainte Catherine. « Il faut bouter les anglais hors de France et couronner le dauphin à Reims ! » Son histoire est porteuse des valeurs de la chevalerie, de la foi et de l’espoir. Toute en grâce, Sainte Jehanne revit chaque été au château de Chavigny, à Lerné, grâce au Son & Lumière de l’association Ste Jehanne d’Arc.                                                                                                                                  https://www.paroisse-chinon.fr/son-lumiere-chinon.html

Image de prévisualisation YouTube

Située en Val de Loire et aux confins de l’Anjou, du Poitou et de la Touraine, Chinon surplombe de ses vieilles pierres la Vienne, qui rejoindra amoureusement la Loire à Candes Saint Martin pour n’être qu’un. Au gré des flots du fleuve royal, les sapines puis les toues cabanées furent témoins des épopées et des conquêtes. Les Rois firent de son Val un des hauts lieux de la gastronomie, réputé autant pour ses vins que pour ses ripailles, mis à l’honneur lors du marché médiéval chaque premier week end d’août.

3

Chanel Koehl, artiste photographe, nous donne, avec ses photos, une vision unique de Chinon.

Créée en 1937, l’AOC Chinon se déguste dans les trois couleurs. Deux cépages se conjuguent harmonieusement en chinonais : le cabernet franc, dit le breton, et le chenin, dit le pineau de Loire.

A leurs aises sur les sols argilo-calcairequi composent les vallées de la Loire et de la Vienne, leurs racines peuvent côtoyer le millarge des coteaux, tuffeau jaune local, les limons ou les fossiles des faluns, vestiges des anciennes mers du Miocène.L’union du terroir et du travail du vigneron crée un vin généreux. Il se partage dans les caves de tuffeau, à la lueur des bougies, là où se racontent légendes chinonaises et plaisanteries grivoises. Car il est à l’image de Rabelais, un personnage à multiples facettes. Associé au cabernet sauvignon, il offre une gamme de vins des plus légers aux plus charpentés avec une bonne aptitude au vieillissement en raison de sa richesse en polyphénols. Quant aux rosés, qu’ils pétillent ou non, ils amèneront de une note gourmande et festive à vos apéritifs et desserts.

Quant au chenin, il est un révélateur de terroir. S’épanouissant le long de la Loire, il en est son emblème. Cépage aux nombreux visages, qu’il grandisse sur les schistes angevins ou sur les calcaires saumurois et  chinonais, il exprime la richesse des terroirs. Sa plasticité permet au vigneron d’élaborer de grands secs ou de grands liquoreux. L’acidité qui lui est propre lui confère un bel équilibre et une incroyable capacité de vieillissement.Tout en élégance, il se veut vin de copain ou vin d’exception. Il se marie avec les poissons de la Loire ou les fromages de chèvre. Il sait également s’adapter à l’exotisme des saveurs asiatiques.

http://www.chinon.com/

Voici quelques domaines que j’affectionne dans le chinonais, autant pour la qualité de leurs vins que pour leur démarche œnotouristique (la liste n’est pas exhaustive et je vous ferai partager régulièrement mes découvertes coup de cœur) :

4

Au domaine de Noiré, Jean-Max Manceau, acteur enthousiaste de l’œnotourisme, propose aux beaux jours plusieurs prestations comme des visites de son chai, des dégustations, des promenades en calèche, des apéros concert ou des promenades en gabare sur la Vienne.

5

   6

7

Avant-gardiste dans l’âme, la famille Couly a lancé le

premier escape game œnologique, ce qui lui a valu le Bacchus

de « la valorisation touristique au domaine ».

 8

9

Jean-Christophe Pelletier du domaine des Béguineries étend l’offre d’hébergement existante avec un gîte au beau milieu des vignes.

D’intéressantes dégustations sont aussi possibles au chai.

 Enfin, voici quelques domaines qui méritent d’être découverts :

Libre penseur à la rabelaisienne, Nicolas Grosbois nous fait voyager dans l’univers du cabernet franc, avec des vins aux étiquettes plus ou moins classiques : le Clos du Noyer, Gabare, La cuisine de ma mère ou Lady Cab’.

 10

Attaché aux valeurs humaines, Johann Spelty du domaine du Carroi Portier propose des vins des trois couleurs aux noms évocateurs :

« Vous Allez en Rougir » ou « Comment se perdre en Chenin ».

11

12

Agrémentée de quelques visites de châteaux et de tables traditionnelles ou contemporaines, la route des vins de Loire vous offre des vacances historiques et gourmandes, dans un cadre naturel unique.  Le réseau des Caves Touristiques du Val de Loire vous aidera à construire votre itinéraire.

Bonne  promenade !

carte-route-des-vinsduvaldeloire-2018

https://www.vinsvaldeloire.fr/fr/news/des-caves-visiter-0

Adresses utiles :

https://domainedenoire.com/

https://pb-couly.com/

https://domainedesbeguineries.com/

http://www.domainegrosbois.fr/

http://www.domainejohannspelty.com/

 

http://www.chinon.com/

Une réponse à “Chinon, l’Eternelle Gourmande”

  1. Didier Dit :

    Ces articles reflètent bien l’amour que l’auteure a pour ces différents produits avec une documentation précise et professionnelle, surtout l’article sur le Chinonais que je connais bien .
    Félicitations

    Répondre

Laisser un commentaire

Goûter & Apéro |
Lechefvouspropose |
Le bistrot de Maman |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Food trucks Gourmets
| Angel'Délice
| Frantzenfrantzen73